Visa pour l'emploi

Crédits photos Unsplash : Studio Republic, Tim Mossholder, Blaz Erzetic, Louis Hansel, Vladimir Proskurovskiy, Erika Fletcher, Benjamin Combs, Louis Reed

 

De quoi s'agit-il?

 

Inspiré par l'expérience de Daniel Poulain, directeur d’un centre de réinsertion pour jeunes à Montréal, et insufflé par Willy Wastiau, Directeur de CPMS de WBE, le projet «Visa pour l'emploi» vise à

  • apprendre aux élèves à s'auto-évaluer pour mieux se connaître;
  • aider les jeunes à valoriser leurs compétences sur le marché de l’emploi;
  • aider les employeurs à trouver des travailleurs correspondant à leurs attentes.

 

En 2019-2020, neuf écoles d'enseignement qualifiant participent au projet, soutenues par le Service général de l'Enseignement de WBE:

AR Bruxelles 2
AR Gatti de Gamond de Bruxelles
AR Jumet
AR Liège Atlas
AR Verwée de Bruxelles
AR Vielsalm
AR Visé CEFA Glons
ITCF Morlanwelz
ITCF Rance

 

 

Qu'évalue-t-on?

 

 

 

Comment Visa pour l'emploi fonctionne-t-il?

Qu'il concerne tous les élèves du troisième degré qualifiant ou quelques sections, Visa pour l'emploi débute en cinquième année pour se terminer en fin de degré par la remise à chaque élève d'un document reprenant une triple évaluation de ses compétences socio-professionnelles: par son lieu de stage, par ses professeurs de l'option de base groupée et par lui-même. Ce document pourra lui servir de base lors de ses entretiens d'embauche.

 

Entre le début du troisième degré et la remise du Visa, l'élève aura eu l'occasion de participer à des ateliers sur l'autoévaluation, l'estime de soi, la communication avec le personnel de l'entreprise, etc. Ces ateliers sont organisés par la personne-ressource Visa et le Centre PMS de l'école.

 

Dans le processus, l'évaluation par les professeurs des cours techniques et pratiques et l'autoévaluation ont lieu une première fois avant les stages. Leur comparaison fait l'objet d'une analyse et parfois d'un réajustement, en individuel ou en collectif avec la personne-ressource Visa et éventuellement un membre du CPMS. Après les stages, la triple évaluation patron-professeurs-élève fait également l'objet d'un travail en groupe ou en individuel.

 

Qu'en disent les élèves?

Visa pour l'emploi a été évalué auprès de 88 élèves à la fin de l'année scolaire 18-19. 84% des réponses sont positives! 64% des réponses sont même "Bien" ou "Excellent". Une excellente raison pour disséminer le projet!

 

Sabine Haot

Chargée de mission WBE

Boulevard du Jardin botanique, 20-22, 1er étage
1000 Bruxelles
  • Bureau: 1G40A