Prix d'écriture


Projet AMOPA

AMOPA: qu'est-ce que c'est?

Le projet AMOPA a vu le jour en 2014 et est le fruit d'une étroite collaboration entre

- l’Athénée Royal d’Evere, pionnière parmi les onze écoles du Réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement qui en font partie,

- l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques (AMOPA) Belgique et

- l’Ambassade de France en Belgique.

 

Ce projet permet de participer à deux concours d’écriture : l’un portant sur l‘interculturalité; l’autre traitant des difficultés rencontrées en français et plus largement de la vision qu’ont les jeunes de l’école.

Deux concours d'écriture

Le premier concours, intitulé « Eveil à l’interculturalité » est destiné aux élèves du DASPA (dispositif d'accueil et de scolarisation des élèves primo-arrivants). Ces élèves tracent leur portrait culturel en visitant les notions de culture, d’identité, de communication interculturelle et de choc culturel.

Le deuxième concours implique, quant à lui, des élèves du troisième degré qualifiant. Il leur est demandé un écrit argumenté dans lequel est développé le thème de l’apprentissage de la langue française. Les apprenants sont ainsi amenés à réfléchir sur les obstacles rencontrés suite à la mauvaise maîtrise du français dans leur cursus scolaire comme dans leur quotidien, et de développer par ailleurs leur perception de l’école.

Une prise de conscience

Ces deux projets permettent à nos jeunes, issus d'un milieu multiculturel, de prendre conscience que la maîtrise du français est un facteur de réussite et d’intégration. Cette initiative novatrice et unique en son genre dans notre réseau s’est donc développée dans une dynamique d’émancipation et d’esprit critique auprès de nos élèves. En plus de mettre en valeur nos jeunes, ces deux concours ont également une finalité concrète : leurs efforts sont gratifiés En effet, dans chacune des classes participantes, les trois meilleures copies sont récompensées par un prix décerné par l’AMOPA et Wallonie-Bruxelles Enseignement, lors d’une cérémonie au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.